LEONARD DE VINCI
5 siècles après sa disparition

Du 24 octobre au 24 février 2020, un exceptionnel corpus
d’oeuvre unique que seul le musée du Louvre pouvait
rassembler, en complément de son fonds exceptionnel
de tableaux et dessins du maître italien

Je réserve en ligne

LEONARD DE VINCI
5 siècles après sa disparition

Du 24 octobre au 24 février 2020, un exceptionnel corpus
d’oeuvre unique que seul le musée du Louvre pouvait
rassembler, en complément de son fonds exceptionnel
de tableaux et dessins du maître italien

Je réserve en ligne

Léonard de vinci

À l’invitation du nouveau roi de France, François Ier, Léonard de Vinci quitta l’Italie pour la France à la mort de son protecteur, Julien de Médicis. Il arriva sans doute vers novembre 1516 dans la demeure du Clos Lucé, située à quelques pas de la résidence royale d’Amboise.

François Ier le nomma « premier peintre, ingénieur et architecte du roi ».
L’artiste y vécut les trois dernières années de sa vie, organisant ses notes sur divers sujets scientifiques et artistiques en vue d’en publier des traités et travaillant à ses tableaux dont il n’avait jamais voulu se séparer : la Sainte Anne, La Joconde, le Saint Jean Baptiste.

Le grand génie italien de la Renaissance mourut au Clos Lucé le 2 mai 1519. C’est ainsi que le Louvre conserve près du tiers du corpus des tableaux de l’artiste : les peintures apportées en France, achetées par François Ier, entrèrent alors dans les collections royales, où se trouvaient sans doute déjà La Vierge aux rochers et La Belle Ferronnière, acquises par Louis XII. À cet ensemble extraordinaire, qui constitue l’origine même des collections du musée du Louvre, s’ajoute un fonds exceptionnel de vingt-deux dessins de Léonard de Vinci.

Léonard de vinci

À l’invitation du nouveau roi de France, François Ier, Léonard de Vinci quitta l’Italie pour la France à la mort de son protecteur, Julien de Médicis. Il arriva sans doute vers novembre 1516 dans la demeure du Clos Lucé, située à quelques pas de la résidence royale d’Amboise.

François Ier le nomma « premier peintre, ingénieur et architecte du roi ».
L’artiste y vécut les trois dernières années de sa vie, organisant ses notes sur divers sujets scientifiques et artistiques en vue d’en publier des traités et travaillant à ses tableaux dont il n’avait jamais voulu se
séparer : la Sainte Anne, La Joconde, le Saint Jean Baptiste.

Le grand génie italien de la Renaissance mourut au Clos Lucé le 2 mai 1519. C’est ainsi que le Louvre conserve près du tiers du corpus des tableaux de l’artiste : les peintures apportées en France, achetées par François Ier, entrèrent alors dans les collections royales, où se trouvaient sans doute déjà La Vierge aux rochers et La Belle Ferronnière, acquises par Louis XII. À cet ensemble extraordinaire, qui constitue l’origine même des collections du musée du Louvre, s’ajoute un fonds exceptionnel de vingt-deux dessins de Léonard de Vinci.

les partenaires de l’exposition

les partenaires de l’exposition

  • Exposition Léonard de Vinci
  • Hall Napoléon
  • Musée du Louvre
  • Rue de Rivoli
  • 75058 Paris CEDEX 01
  • Téléphone : + 33 (0)1 40 20 50 50
  • E-mail :
Réseaux sociaux :
Exposition Léonard de Vinci - Tous droits réservés / Mentions légales
  • Exposition Léonard de Vinci
  • Hall Napoléon
  • Musée du Louvre
  • Rue de Rivoli
  • 75058 Paris CEDEX 01
  • Téléphone : + 33 (0)1 40 20 50 50
  • E-mail :
Réseaux sociaux :
Exposition Léonard de Vinci - Tous droits réservés / Mentions légales